Connexion
vous pouvez utiliser vos identifiants
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
Connexion Requise
actualité
Alpes du Sud
montagne

Serre Chevalier produit une partie de son électricité

Publié par Jean-Baptiste Fontana le 05/10/2019
Serre Chevalier produit une partie de son lectricit

La station a investi dans les énergies renouvelables pour produire 30% de son énergies d'ici 2021.

Les remontées mécaniques, téléphériques, téléskis, canons à neige, bornes de contrôle des forfaits fonctionnent tous à l'électricité. Une sacrée énergie est nécessaire pour faire tourner les 59 remontées mécaniques. Depuis l'hiver dernier, la station et La Compagnie des Alpes qui gère le domaine skiable, ont investi 3,6 millions d'euros, dont une partie est financée par la région.

Comment produire de l'électricité verte à proximité des pistes?

Des panneaux solaires

Serre Chevalier bénéficie de plus de 300 jours de soleil par an. Une aubaine donc pour y installer des panneaux solaires. L'hiver dernier, six premiers sites de production photovoltaïque ont été installés sur certains bâtiments et gares d’arrivée de télésièges.

1 420 panneaux photovoltaïques installés sur les bâtiments existants produiront 527 000 kWh d’énergie photovoltaïque, soit 12% de la production totale.

"Parmi ces panneaux, certains sont « made in Serre Che » : conçus par la société briançonnaise Sunwind Design, ils ont la particularité d’être des panneaux photovoltaïques souples (tels qu’on peut les voir sur la gare d’arrivée du télésiège des Vallons) qui se sont révélés particulièrement performants." précise la station.

Des éoliennes

La situation géographique du sommet de la station l'expose aux vents. C'est donc naturellement vers cette source d'énergie que des éoliennes on été installées en haut du Prorel.

L'eau 

Enfin, l'hydroélectricité est bien sûr utilisée. Depuis longtemps, cette énergie entièrement naturelle et renouvelable permet de produire de l'electricité dans les Alpes.

C'est d'ailleurs la principale source d'énergie verte produite localement: 80% de l'objectif des 30% d'autonomie pour la station.

"entre bassins versants nombreux, retenues collinaires bien réparties et réseaux existants d’acheminement de l’eau, l’équipement de neige de culture du domaine trouve une nouvelle fonction dans la production d’électricité" souligne la station.