Connexion
vous pouvez utiliser vos identifiants
rester connecté mot de passe oublié
Inscription
Connexion Requise
montagne
Alpes du Sud

Le nivoculteur

Le 22/12/2016 - Alpes du Sud -
Le nivoculteur

Le nivoculteur est le fabriquant de neige... partons à la découverte de ce métier faisant penser à Elsa de la Reine des Neiges !

Le nivoculteur est le fabriquant de neige… A partir d’eau, d’air sous pression et d’une température relativement fraîche, il va permettre aux canons disposés à divers endroits de la station de sortir des flocons de neige. Cette neige qui ne tombe pas du ciel est appellée neige de culture.
C’est un aujourd’hui un métier qui prend toute son importance quand on voit que la météo est capricieuse à l’arrivée des vacances scolaires.

C’est donc grâce à eux et à leurs « pouvoirs magiques » que certaines pistes peuvent être praticable. Ce n’est pas si simple car il ne suffit pas d’appuyer sur le bouton des enneigeurs, non, il faut prendre en compte divers paramètres.

Voyons tout d’abord comment se forme la neige de manière naturelle…

Dans les nuages, l'eau est sous forme liquide, même si les températures avoisinent les -10°C (alors qu'elle devrait être à l'état de glace dès 0°C environ). Ce phénomène très fréquent s'appelle la surfusion. Ainsi, l'eau reste liquide et ne se solidifie pas. Pour qu'il y ait congélation des gouttelettes, il doit y avoir présence de noyaux de nucléation (ou de condensation). Ce sont des particules de quelques micromètres (poussières industrielles, sels marins, minéraux divers...), qui vont rompre l'état d'équilibre entre l'air ambiant et l'eau en surfusion. Alors les petites gouttelettes vont se congeler autour des poussières pour former des germes de glace. Par transferts d'énergie, on va voir les germes de glace se développer au profit des gouttelettes d'eau qui vont finalement disparaître. Ainsi croissent les cristaux... Cette croissance va être différente selon la température ambiante, et va donc former des cristaux de forme différente. Une fois que les cristaux seront suffisamment lourds, ils vont tomber.

… et maintenant la neige de manière artificielle.

La neige artificielle se créée en 4 étapes :
1. L’atomisation qui consiste à projeter l’eau sous pression dans l’air à travers un petit orifice qui va donner la formation de micro-gouttelettes. Tout comme pour la neige naturelle, on va avoir un phénomène de surfusion ce qui fait que l’eau ne va pas geler. Il va donc falloir créer des noyaux de nucléation.
2. La nucléation se réalise en mélangeant un peu d’eau avec de l’air sous pression. L’eau va avec l’air sous pression se transformer en minuscules particules. Au contact de l’air froid environnant, ces particules vont geler et se transformer en glace qui serviront de noyaux de nucléation.
3. Maintenant que ces deux composants sont crées il faut les assembler afin que ça se transforme en flocon. Cette étape se fait à la sortie du canon à neige. En présence des noyaux de nucléation, les gouttelettes d'eau formées lors de l’atomisation vont progressivement se solidifier (aux alentours de -5°C). Grâce à des transferts de chaleur, la goutte va se congeler entièrement (équilibre entre l'air extérieur et la gouttelette d'eau: la surface de la goutte d'eau va en fait s'évaporer ce qui va refroidir le reste de la goutte et le solidifier).
4. La goutte d’eau transformer en glace atteindre le sol, pour former le manteau neigeux. La convection caractérise les transferts de chaleur entre la goutte et l'air, et entre la goutte et le reste du manteau neigeux.

Pour que toutes ses étapes se réalisent, le canon à neige est réglé sur une portée variant de 2 à 80m.
La température de l’air n’est pas la seule condition nécéssaire, il faut veiller à l’humidité aussi.
Ainsi pour la formation de neige les paramètres optimaux sont une température de -10°C et 20% d’humidité.

Quels sont les missions et l’emploi du temps du nivoculteur ?

Le nivoculteur a la mission de gérer la production de neige de culture sur tout le réseau du domaine skiable. Si vous pouvez skier alors qu’il n’a pas neigé c’est grâce à lui.
Après son travail, les dameuses vont pouvoir faire leur ballet.

Où croiser un nivoculteur ?

Il faut venir le soir quand il fait bien froid proche des canons à neige.

Les stations de ski qui vous proposant de découvrir ce métier :

Vars :
Tous les mercredi à 10h, visite de l'usine à neige. Rdv en haut de a télécabine de Chabrières, puis suivez les flèches. Forfait valide obligatoire.

Val Allos ( Le Seignus et la Foux d'Allos) : Visite du garage à dameuses et de l'usine permettant de fabriquer la neige de culture. Inscription et réservation auprès du point info du domaine skiable. 5€ par personne.

Tous les détails sur les autres métiers cachés au ski :

Source : ski-valloire.net/dossier/neige.php - champsaur3gliss.com/notre-metiers/

agenda
2016-12-27T00:00:00

Le nivoculteur Le nivoculteur est le fabriquant de neige... partons à la découverte de ce métier faisant penser à Elsa de la Reine des Neiges ! montagne http://www.frequence-sud.fr/admin/transfert/a44730.jpg






Je veux y aller !